JÉRÔME FINO + FEROMIL + JOOKLO DUO – 5 octobre aux Galeries Nomades, Marseille

Le bureau Détonnant programme dans le cadre des Galeries Nomades Archist, en lien avec l’Improbable et Art-Cade* :

JÉROME FINO (installation vidéo, Port-Saint-Louis-du Rhône / Marseille)
FEROMIL (détecteurs de métaux, Dunkerque)
JOOKLO DUO (free jazz-core, Rome / Italie)

 

VENDREDI 5 OCTOBRE
APÉRO/PROJECTIONS/CONCERTS
Les Galeries Nomades Archist
128 boulevard de St Loup
13010 Marseille 
http://art-cade.net

 

 

Les Galeries Nomades Archist fonctionnent comme un lieu d’art mobile (objet commun artiste/architecte) qui circule dans les quartiers du territoire, un lieu d’expérimentation, d’expositions, d’ateliers, de pratiques artistiques.

ARCHIST c’est une fission entre les imaginaires de l’artiste et de l’architecte pour proposer des réflexions sur la ville et la création contemporaine.

 

JÉROME FINO (installation vidéo, Port-Saint-Louis-du Rhône / Marseille)
Il questionne tout d’abord les liens entre le film et sa bande sonore, et réalise de nombreux projets sur la musique improvisée et liée au mouvement du DIY.
Les pratiques du détournement sont les bases de ses films qui se situent à la frontière du documentaire.
Archiviste sans compromis, il dresse une image fragmentée de l’agitation durant des performances.
http://azertyuiopqsdfghjklmwxcvbn.org

FEROMIL (détecteurs de métaux, Dunkerque)
Affaire de fer, de foi et de foire, il sort tout droit des usines de Dunkerque.
Il enfile son masque à gaz et branche son détecteur sur un ampli basse pour faire hurler le métal sur une transe aux basses envoûtantes.
http://emilienleroy.com
Vidéo

JOOKLO DUO (free jazz-core, Rome/Italie)
Avec plus de 500 concerts (Europe, USA, Russie), Virginia Genta (saxophones) & David Vanzan (batterie) distillent de par le monde leur intense et hypnotisante musique depuis 2003. Ils captivent toutes sortes de publics, des fans de jazz aux amateurs de noise et punk-rock.
Le duo travaille à une recherche personnelle selon le sens le plus puissant et actuel du « free », se jouant de toute définition et allant droit au centre du son.
Les deux musiciens se détachent consciemment de leurs racines de « duo classique », et évoluent vers des atmosphères d’avantage psychédéliques, ethniques, drones (comme dans leurs autres formations Neokarma Jooklo Trio, Octet, Experience, Golden Jooklo Age, etc.), ou totalement abstraites et sauvages (comme dans leur récent trio avec le guitariste Bill Nace).
Enfin, last but not least, le duo a ouvert son travail à un vortex de collaborations passionnantes, avec Hartmut Geerken, Famodou Don Moye (Art Ensemble of Chicago), Makoto Kawabata, Sabu Toyozumi, Takehisa Kosugi (Taj Mahal Travellers), John Paul Jones (Led Zeppelin), Chris Corsano, Paul Flaherty, C. Spencer Yeh, John Blum, Merce Cunningham Dance Company …et beaucoup d’autres!
The Wire.
http://jooklo.altervista.org
Vidéo

Retour de concert : regardez la vidéo!

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail