eRikm en octobre

eRikm présente 2 pièces à l’occasion du festival Skanu Mezs : 

12oct : RIGA (LT)Skanu Mezs

Visitation (diffusion acousmatique)
eRikm & Luc Ferrari
À la tombée de la nuit du 1er avril 2011, j’entendis à travers les fenêtres de ma maison le chant répétitif d’un oiseau de nuit. « Madeleine » qui me ramena directement à la pièce électroacoustique de Luc Ferrari « Presque rien, n°2″.
Curieux de comparer l’oiseau qui officiait dans le jardin de Cap15 (situé dans les cartiers nord de Marseille) avec l’oiseau de « Presque rien ». Cela déclencha le désir de diffuser la pièce de Luc dans l’acoustique de ma maison.
Muni d’un enregistreur rudimentaire, je me déplaçais à l’intérieur puis à l’extérieur en faisant des allers-retours entre ces deux espaces.  Je jouais avec les profondeurs de champs, les battements de ces deux oiseaux espacés de 34 ans et m’imprégnais de tous les événements acoustiques. « …Alors je suis cerné à mon tour, et pourrais-je dire, pénétré en échange.”  eRikm2011
Cette Ursprung ou bouteille de Klein temporelle, a été tourné-monté en un seul plan séquence.

Archives sauvées des eaux
Luc Ferrari & eRikm
Archives sauvées des eaux représente la rencontre entre un pionnier de la musique concrète et un manipulateur de sons.
Les six dernières années, Luc Ferrari a travaillé sur une série de compositions pour explorer, dans chaque direction, la totalité des concepts expérimentés depuis le début de son travail au milieu des années 50.
L’idée grandit tandis que l’eau endommage une collection de bandes magnétiques, où les travaux des années 70 étaient enregistrés. Il décide alors de composer en utilisant ce qui a pu être sauvé, et propose à eRikm de participer à un projet de reconstruction à Milan. Invité, il échantillonne en direct les matériaux de Ferrari, joue ses propres sons, et change les créations originales en un nouvel opéra émouvant.

avec le soutien de la SACEM

facebooktwittergoogle_plusredditpinterestlinkedinmail